Mardi 20 avril 2010, pétitions, motions, délégations, manifestations

Le 23 mars dernier les 800 000 manifestants en France, dont 2500 à Dieppe, et les nombreux arrêts de travail dans le Privé et le Public, ont témoigné de la mobilisation et de la détermination des salariés, des demandeurs d’emploi, des retraités et des jeunes, à exprimer leurs revendications et à obtenir satisfaction du gouvernement et du patronat, sur l’emploi, les salaires et les retraites.

A entendre les médias, le gouvernement et son chef de file, le Medef, la crise serait derrière nous. Ne nous y trompons pas et vous le savez bien, rien n’est vrai, bien au contraire !

  • => Les emplois continuent à être supprimés,
  • => les salaires sont en berne,
  • => les retraites sont menacées,
  • => les privés d’emploi sont laissés pour compte.
  • => Les retraités voient leur pension se réduire comme peau de chagrin.

Le gouvernement veut passer en force pour imposer le recul de l’âge légal de départ à la retraite. Au prétendu allongement de l’espérance de vie, gouvernement et patronat voudraient augmenter sans cesse le nombre d’annuités de cotisations pour prétendre à une retraite pleine et entière. Ils voudraient que l’âge de la retraite rattrape et dépasse l’âge de l’espérance de vie en bonne santé qui est aujourd’hui de 62,2 ans d’après l’Insee. En quelque sorte, un salarié devrait s’être usé au travail pour pouvoir prétendre à la retraite.

Pour la CGT, il faut du travail pour les jeunes, et la retraite pleine et entière à 60 ans ! C’est ainsi que la société redeviendra une société solidaire !

La question des retraites pose la question du choix de société dans laquelle nous voulons vivre. Arrêter la spirale concernant l’allongement de la durée de cotisations, maintenir les régimes spéciaux, obtenir une embauche pour un départ nécessite bien plus qu’une négociation mais un rapport de force permettant de faire reculer fortement et durablement le patronat et le gouvernement.

S’organiser, se syndiquer, débattre, proposer, lutter pour gagner !

La CGT appelle les salariés :

  • 1- A se mobiliser dans leurs ateliers et leurs services, pour formuler partout leurs revendications, et déposer les listes de revendications aux directions des entreprises et des services,
  • 2- A se rassembler, avec les jeunes et les retraités, le 20 avril à 11h00 place Louis Vitet, pour porter en cortège, les motions et les pétitions à la Sous-préfecture
  • 3- Et le 1er Mai, tous ensemble,, tous ensemble, à se rassembler avec tous les salariés, tous les syndicats et toutes les corporations à 10h30 à la gare SNCF de Dieppe, pour manifester.

 

Retour à l'accueil