Négociations sur le dialogue social (3e séance); La CGT propose, le Medef provoque

La troisième séance de négociation sur la réforme du dialogue social s’est ouverte le vendredi matin 21 novembre, tandis que le Medef avait fait connaître peu avant ses ambitions avec un nouveau texte jugé comme une "provocation à l’égard de la représentation des salariés" par la délégation CGT.

Agnès Le Bot, au nom de la CGT, a dénoncé lors d’un point de presse "une volonté patronale de "marginaliser" la présence syndicale dans les entreprises et de "diluer le dialogue social" en le rendant "le plus informel possible".

Elle a pointé par exemple la volonté patronale de voir liquidés les CHSCT, (Comités dHygiène, Sécurité et Conditions de Travail)

Elle a dénoncé le vote, la veille à l’Assemblée, du projet de loi visant à supprimer l’élection des conseillers prud’homaux au suffrage universel.

En lire plus sur le site de la CGT

Retour à l'accueil