Non M. Laurent Wauquiez : le cancer dont la société souffre s'appelle prédation des plus pauvres par les plus riches !

Laurent Wauquiez a déclaré dit sur RMC et BFM TV que, pour lui, le cancer dont la société souffre serait l'assistanat, et que « la principale injustice dans notre pays" serait "que celui qui travaille n'a pas un véritable écart avec celui qui bénéficie des minima sociaux ».

Mais alors pourquoi Laurent Wauquiez refuse-t-il, avec le gouvernement, de porter le SMIC à 1600€ comme le revendique la CGT ? Mais c’est pour conforter l’exploitation de l’homme par l’homme.

Pourquoi veut-il obliger les allocataires du RSA  à « faire chaque semaine, cinq heures de service social", en évoquant la possibilité que les allocataires assument des tâches de surveillance des sorties d'école, de nettoyage ou d'accueil de services publics. Mais pour augmenter le chômage dans le pays. Car remplacer des salariés en CDI par des allocataires du RSA réduirait les offres d’emplois. Et tout le monde sait depuis des siècles que l’augmentation du chômage pèse sur les salaires des actifs, au bénéfice des patrons.

Pourquoi veut-il "plafonner le cumul de tous les minima sociaux à 75 % du Smic maximum » ? C’est évidemment pour ne pas augmenter le Smic à 1600€. Aujourd’hui, il est impossible, pour une famille, de vivre correctement avec un seul Smic. Avec 75% du Smic actuel c’est pire !

Et que veut dire 75% du Smic ? Des millions de salariés qui travaillent à temps partiel imposé n’atteignent même pas ce taux. En conséquence ils n’ont pas de vrai logement, et des centaines de milliers d’entre eux vivent dans des taudis ou à la rue. Avec 75% du Smic actuel c’est déjà pire !

Quant à la sa proposition de création "d’une durée minimum de travail en France pour pouvoir accéder au système de protection sociale", cela vise à ouvrir une nouvelle brèche dans le principe « cotisation / bénéficiaire », de manière à élargir, demain, ce principe à d’autres catégorie d’ayant-droits. Et, au bout du compte à moins rembourser les plus pauvres et les plus faibles quelle que soit leur origine.

On voit ce que ce principe donne sur le calcul de la retraite. La décote, qui fait si mal au niveau des pensions, ce n’est pas autre chose que cela.Et c'est une catastrophe !

En vérité, M. Laurent Wauquiez,  la principale injustice dans notre pays, c’est la richesse insolente des plus riches, alors que les travailleurs triment toujours plus. Car pour qu’il y ait des riches encore plus riches, il faut que les salariés, qui sont les seuls à produire les richesses, soit plus exploités, et soient toujours plus pauvres.

M. Laurent Wauquiez, vous l’avez compris ; la CGT aussi. C’est pourquoi à l’opposé de vous, la CGT, se bat pour l’augmentation des salaires et une meilleure répartition des richesses dans notre pays.

Retour à l'accueil