Pension : pour les retraités, c’est 2,1% au  ...1er avril, sauf pour l'Agirc

Revalorisation au 1er avril des pensions de retraite : la Cnav vient de diffuser par circulaire du 14 avril les chiffres de la retraite au 1er avril 2011, confirmant ainsi les montants diffusés en début de mois. Les pensions et rentes déjà attribuées sont donc revalorisées depuis cette date par application d’un coefficient 1,021 (2,1 %).

L’évolution de la valeur du point des retraites complémentaires (Arco, Agirc), permettant de calculer la pension, est fixée dans une négociation entre les syndicats de salariés et le patronat. Le gouvernement n’y est pour rien. La revalorisation est repoussée au 1er juillet. Un rattrapage pour la période du 1er avril au 30 juin 2011 sera versé à ce moment là. Les bénficiaires de l'Agirc n'auront pas le droit à 2,1% d'augmentation, mais seulement à 0,41%

Il est intéressant de s'arrêter sur le processus de décision, conduisant à cette revalorisation.

L'accord précédent, datait du 23 mars 2009. Il avait été prorogé le 25 novembre 2010, et prévoyait une revalorisation de 2,11% pour les deux régimes. (Arco et Agirc). Mais le patronat (le Medef) ne voulait que d'une revalorisation de 2,11% pour le seul régime Arrco (régime général), et seulement de 0,41% pour l'Agirc (les cadres). Car les patrons veulent arriver à l'alignement des deux régimes, et à la disparition de l’Agirc.

A la fin de la négociation le patronat campait sur cses positions: 2,44% pour l'Arco, et 0,41% pour l'Agirc. Seule la CFDT avait annoncé vouloir signer, mais elle  ne voulait pas signer seule. C’est alors que FO, initialement en désaccord, a annoncé qu’elle signerait l’accord.

La CFDT et FO ont donc signé.

La CGT avait annoncé qu'elle s'opposerait à l'accord. Elle  avait proposé aux opposants à l'accord de faire valoir leur droit d’opposition, et d'exiger une reprise de la négociation, pour obtenir une augmentation similaire pour l'Arco et pour l'Agirc.

C’est alors que la CFTC, pourtant initialement résolument opposée aux termes de l’accord, qui trouvait scandaleuse la proposition patronale de limiter l’augmentation des pensions des cadres à 0,41% (Agirc), signait elle aussi l'accord.

Le nombre de signataires (CFDT, FO et CFTC) étant majoritaire, l’accord est donc applicable. Seules la CGT et la CGC ne signant pas.

Moralité: Retraité, ne crois pas être sorti de la galère du monde du travail à ton départ en retraite: certains s'occupent de toi. Tu es toujours salarié, et tu dépends des négociations sociales. Si tu ne veux pas finir dans la misère défends -toi. Syndiques-toi ! La CGT défend tes intérêts !

Retour à l'accueil