Pôle emploi condamné pour défaut d' information sur les droits à l'indemnisation

Lu sur le site de "CGT chomeurs rebelles du Morbihan"

Une nouvelle qui risque de faire du bruit au Pôle emploi.

Depuis des mois, Pôle emploi dépense des fortunes en communications, études, sondages, pour faire croire aux allocataires et aux personnes non indemnisées que "tout va bien Madame la marquise".
 

Des fortumes en sondages et communication pour démontrer l'indémontrable !

En parallèle, la direction de Pôle emploi reste sourd aux requêtes des associations de chômeurs, dont la CGT, qui a toujours revendiqué le droit à un service public de l'emploi de qualité

Mais la réalité rattrape les beaux discours : Le Pôle emploi va devoir mieux faire son boulot, car il vient d'être condamné lourdement.

Il y a donc fort à parier que, pour éviter, les ennuis, Pôle emploi devra faire des efforts pour informer les allocataires sur leurs droits...
Une allocataire a eu gain de cause au tribunal, contre Pôle emploi : Pôle emploi aurait "oublié" de l'informer sur son droit à l'AER. Et devra payer... 17.000 euros.
Nous sommes bien entendu très heureux de voir que des juges ont créé une jurisprudence en donnant raison à la salariée privée d'emploi spoliée. 
Et nous encourageons toutes les personnes dans le même cas à aller devant les tribunaux !
En attendant la jurisprudence sur les offres d'emploi illégales...
Et, pourquoi, pas, une jurisprudence identique dans d'autres domaines, comme le RSA, où seules 500.000 personnes touchent le RSA activité contre 1,5 million éligibles...

Retour à l'accueil