Préavis de grève pour les guichets (L’Enseigne ) de la Poste pour le 15 mars

Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais les guichets de la Poste ont changé de nom: ils s'appellent désormais "l’Enseigne". Bizarre, vous ne trouvez pas?

La situation à l’Enseigne est difficile. La multiplication des projets de restructuration (V7, OSMAN, ERC…) et l’arrivée de la vente de la téléphonie ont mis encore un peu plus en avant le manque d’emplois, et accentué la dégradation des conditions de travail et du service rendu à la population.
Les personnels, qu’ils soient guichetiers, caissiers, chef d’équipe, COFI (conseillers financiers), chef d’établissement… contractuels ou fonctionnaires, font les frais des choix stratégiques de l’entreprise, choix suggérés et soutenus par le gouvernement qui veut nous faire croire que seule une politique d’austérité sortira le pays de la crise.
Parce que d’autres choix sont possibles, de nombreux personnels de l’Enseigne étaient présents dans les manifestations le 29 février 2012, journée européenne d’actions, pour faire entendre leurs revendications, notamment en matière d'emplois.

Le 15 mars le personnel est appelé à particuiper à une nouvelle journée d'action pour permettre à que salarié(e) de porter ses revendications en matière d’emplois, de salaires, de conditions de travail et de Service public.

Le 29 février dernier, la CGT était la seule à appeler à l'action et à la grève dans tous les services de La Poste, et donc à l’Enseigne, alors que toutes les syndicats européens étaient dans l'action. La CGT se félicite donc qu'aujourd’hui toutes les organisations syndicales se retrouvent ensemble le 15 mars.

Alors que la Crise sociale que l'on a connu à France Telecom rebondit à la Poste qui connait à son tour une vague de suicides, la direction de l’Enseigne ne peut pas ne pas entendre les revendications des personnels, ni continuer à avoir une attitude dédaigneuse.

La gestion par le stress et les pressions doivent cesser. Une autre répartition des richesses créées est possible, et nécessaire.

La direction de l’Enseigne, comme la direction du Groupe la Poste, doit en prendre conscience d'urgence !

Retour à l'accueil