Réduction des moyens au CIO de Dieppe

 

lu sur le site de la FCPE de Dieppe

 

Communiqué du personnels syndiqués et non syndiqués des antennes de Eu-Dieppe du CIO de Neufchâtel. (CIO: Centre d'Information et d'Orientation)

Après les incertitudes qui ont pesé l’année dernière sur l’avenir du CIO de Dieppe (menace de disparition par suite du refus du Conseil Général de continuer à financer son fonctionnement) menace finalement écartée grâce à la mise à disposition de locaux par la Mairie de Dieppe, et la transformation du CIO de Dieppe en antenne de celui de Neufchâtel (comprenne qui pourra !) , la rentrée 2011 s’annonçait plus sereine.

Las ! Le bon fonctionnement du CIO est une fois de plus mis en danger par le non-renouvellement de contrat de conseillers non-titulaires, à Dieppe comme dans d’autres CIO de l’Académie. Les raisons invoquées sont budgétaires. Mais qui assurera les missions que remplissaient ces contractuels ?

En ce qui concerne le CIO de Dieppe, cette politique est particulièrement choquante car, résultat de choix totalement arbitraires, elle concerne une collègue dont l’investissement et les compétences ont été reconnues par tous.

La charge de travail d’un conseiller d’orientation psychologue est déjà très importante. Il est chargé du suivi de 1300 élèves en moyenne, dans plusieurs établissements, sur un vaste secteur géographique (qui pour le CIO de Dieppe va de Cany-Barville à Saint Nicolas d’Aliermont en passant par Auffay), et assure plusieurs permanences hebdomadaires au CIO, pour tout public. Il est matériellement impossible et donc totalement inenvisageable que les conseillers titulaires prennent en charge le surcroît de travail engendré par la non nomination de leur collègue contractuelle.

Ainsi plusieurs établissements n’auront, cette année, pas de conseiller d’orientation psychologue pour informer et aider dans leurs choix les élèves et leurs familles, pour suivre les élèves en difficulté, pour assurer les examens psychométriques qui ne peuvent être menés que par les seuls conseillers d’orientation psychologues et sont obligatoires pour la constitution de certains dossiers (auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées par exemple).

La décision de laisser un poste vacant va à l’encontre des intérêts des élèves et de leur famille.

Le personnel du CIO de Dieppe proteste vigoureusement contre cette politique où seul est pris en compte « l’impératif budgétaire », au mépris du service public, et qui donne une bien piètre image de ce service public auquel il est profondément attaché.

Retour à l'accueil