Renault inaugure une usine géante à Tanger, au Maroc

Carlos Ghosn, le PDG de Renault a inauguré vendredi une usine de l’Alliance Renault‐Nissan à Tanger au Maroc, avec le Roi Mohammed VI.

A l’horizon 2015, cette usine comptera 6 000 salariés (plus de 2 000 fin 2012) et pourra produire jusqu'à 400 000 véhicules entrée de gamme Lodgy (monospace familial) et un petit véhicule utilitaire également décliné en véhicule particulier.

  • => Ainsi, d’un coté RENAULT investit pour construire et développer les capacités de production et d’Ingénierie hors de l’hexagone
  • => et de l’autre, sous‐utilise et dévitalise les sites RENAULT d’Europe occidentale, et particulièrement français.

Les usines, Roumaine, Slovène, Turque et bientôt Marocaine sont surchargées de travail (avec des conditions de travail lamentables), pendant que les Renault Français supportent en plus le chômage.

La baisse des effectifs et du pouvoir d’achat en France et en Europe occidentale conduit les populations à ne plus pouvoir acheter des véhicules neufs ou à descendre en gamme, privilégiant ainsi l’achat de véhicules dit « à bas coûts ».

Les deux véhicules produits à Tanger vont être en concurrence directe avec la Mégane Scénic et le Kangoo en Europe de l’ouest.

En totale opposition avec les gesticulations de campagne électorale cette affaire est un mauvais coup contre les travailleurs français.

pdf-distTélécharger le communiqué de la CGT Groupe Renault

Retour à l'accueil