Retraites: spéculation et crise boursière, retraites par capitalisation coulées.

 

A la suite de la spéculation forcenée qui a conduit à la crise boursière, les retraités américains voient leurs retraites par capitalisation en forte baisse, voire ruinés par les fonds de pensions dans lesquels ils ont investi.

 

De très nombreuses retraites par capitalisation ont diminué de 50% ou totalement fondu.

 

Depuis le krach boursier qui a déclenché la dernière grande récession, tous les rendements, tous, sont à la baisse les américains, australiens et encore pire les irlandais, ils nagent ou même se noient entre -25% jusqu'à -38%!

 

Il y a eu, depuis, un léger rebond, pour encore mieux rechuter avec la dernière grande marée noire...

 

Incapables de poursuivre le pillage de l'économie américaine exanque, les fonds de pensions américains fondent sur notre économie comme les criquets sur les plaines d'Afrique, et ruinent l'économie européenne, et française, et donc notre régime de retraite solidaire en y développant de chômage. Ils investissent dans les entreprises, en bourse française ou toute autre place financière, et leur imposent des objectifs de rendement entre 10 et 20%. Pour y arriver, c'est tous les profits qui doivent être reversés aux actionnaires, plombant tout autofinancement, et hypothéquant leur avenir.

 

La dernière crise majeure des fonds de pensions est liée directement à l'explosion de la plateforme BP, après avoir perdu 50 milliards suite à la récession 2008-2009 le plus grand fonds de pensions américain (California public employees' retiremen systems) devrait essuyer encore plus de dommages avec la marée noire du Golfe du Mexique, depuis le 20 avril ce fonds a déjà perdu 285 millions de dollars selon Bloomberg, Les pertes totales liées à BP pour l'ensemble des fonds de pensions américains sont évaluées à 1.4 milliards de dollars alors que le titre de BP a chuté de 47% depuis cette même marée noire.

 

Ne croyez pas que c'est la fin de tout cela ! Ce n'est que le début et les places boursières n'ont pas fini avec les crises monétaires... Le système capitaliste produit des crises cycliquement tous les 5 à 7 ans. Le rythme semble d'alleurs s'accélérer.

 

Mettre son argent dans les fonds de pensions, c'est, assurément préférer le risque à la sécurité; On nous dit que le système solidaire serait menacé, d'ici à 40 ans, par l'allongement de l'espérance de vie. Quelle sécurité avec les fonds de pensions, au delà de 10 ans ?

 

Défendons notre régime de retraite par répartition. Exigeons le retrait de la loi scélérate Sarkozy-Fillon  !  La lutte ne fait que commencer !

Retour à l'accueil