RSA: Même avec des enfants, un couple avec un Smic gagne plus.

"Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose." (phrase célèbre)

La campagne médiatique montée autour du Buzz de Laurent Wauquiez n'a qu'un but: opposer les plus exploités entre eux; diviser pour baisser des allocations qui ne permettent déjà plus de survivre ; et demain pour porter un coup au Smic.

Une fois le Buzz lancé, et le martelage médiatique orchestré, le faux devient plus vrai que la vérité. Et personne ne pose plus la question de la justesse du propos. Car, si les causes ne sont pas évérées, que dire des mesures qui sont issues de l'analyse erronée ? Un sondage est alors fait (le Figaro) pour mesurer l'impact de la campagne médiatique: 67% des Français soutiendraient les propositions du menteur !

Pourtant, à la base tout est faux ! M. Wauquiez ment !

Lu dans le Monde du 12 mai 2011

extraits:

(...) "Même avec des enfants, un couple au smic gagne plus. Le nombre d'enfants ne change pas la donne. Comme l'explique Alice Brassens, responsable du revenu de solidarité active et des politiques territoriales au sein l'ANSA (Agence nouvelle des solidarités actives), créée en 2006 pour expérimenter le RSA, celui-ci"est familialisé, et calculé en fonction des ressources du foyer, sur le principe d'un différentiel de revenus", précise-t-elle. En clair, il est versé à un foyer et pas à une personne, et son montant dépend en partie des autres prestations sociales perçues.

Un couple avec un enfant perçoit ainsi, selon le barème des allocations familiales, 840,59 euros de RSA. Avec deux enfants, la somme monte à 980,56 euros. On compte ensuite 186,80 euros par enfant supplémentaire. Un couple au RSA avec trois enfants perçoit donc 1 167,36 euros, soit effectivement 97 euros de plus qu'un couple sans enfants dans lequel une seule personne travaille et perçoit le smic.

Mais à taille de foyer équivalente, l'exemple ne tient plus : un couple avec trois enfants, dont un seul des deux parents travaille et touche le smic a lui droit à différentes prestations, notamment les allocations familiales. Celles-ci atteindraient un montant de 178,84 euros pour un enfant et 286,94 euros pour trois enfants.

Un couple au RSA a droit lui aussi à ces allocations, mais celles-ci sont considérées comme un revenu, et diminuent le montant du RSA perçu. Selon le barème donné par la CAF (1), notre couple au RSA avec trois enfants perçoit 1029,2 €, allocations familiales comprises, auxquels s'ajoute une aide au logement, dont le plafond est de 200 € par mois

Un couple avec un seul smic et trois enfants gagne donc dans tous les cas davantage (1 357 euros) qu'une famille de même taille au RSA (1 029,2 euros). Et peut en outre cumuler une aide au logement sans diminuer ce montant, ce que les allocataires du RSA ne peuvent faire sans voir leur allocation se réduire." (...)

Fin de citation

Dans le journal catholique La vie on peut lire (extraits):

(...) « Comment peut-on vouloir diminuer des allocations qui ne permettent déjà plus de survivre ? », s’interroge le mouvement ATD Quart Monde qui dénonce une « proposition surprenante fondée sur des calculs erronés ». Depuis la création du RMI en 1988, alors à 50% du Smic, le RSA n’a cessé de baisser et ne représente plus que 43% du Smic. Même avec les allocations familiales, il est impossible d’atteindre le Smic. ' (...)

Avec la CGT, dites Stop à la manipulation !

Assez de mensonges ! 

Exigeons que le Smic soit porté à 1600€

 

Lire aussi sur notre blog: Non M. Laurent Wauquiez : le cancer dont la société souffre s'appelle prédation des plus pauvres par les plus riches !

Retour à l'accueil