Sexisme: A la SNCF, un "maquillage simple et soigné est fortement recommandé"

Dans un livret distribué à ses employés, la SNCF délivre ses "astuces beautés" destinées à ses agents pour mettre en valeur leur prochain uniforme tout neuf.

Plusieurs femmes ont également reçu un kit pour uriner debout. (Pratique, lorsque l'on sait que les retards de train font que l'entreprise n'a plus le temps de vider les fosses d'aisance de ses nouvelles "rames écolo", et que les toilettes restent donc souvent fermées ?).

La SNCF parle aux femmes : un "maquillage simple et soigné est fortement recommandé" et six produits "indispensables" conseillés, dont un "blush bonne mine" et "un rouge à lèvres discret". Ces conseils de présentation, préconisations pour être « acceptable » aux guichets, le personnel féminin de l’entreprise a pu les lire dans la page rose du livret qui leur a été remis à l’occasion de la présentation des nouveaux uniformes. Il est également recommandé aux femmes de porter des bijoux. Pour les hommes, sur la page bleue du livret, les petits conseils vont de "bien porter la veste", en ne fermant pas le dernier bouton, à la "beauté des mains" à "hydrater régulièrement". La barbe et la moustache peuvent être "tendances" mais devront rester "nettes". La direction pousse les conseils encore plus loin et invite ses employés à opter pour un déodorant, en plus d’un "parfum léger et subtil".

Maquillage--sncf.jpg

Sexisme ou relation client ?

Une initiative qui passe mal auprès de la CGT cheminots. "La direction de la SNCF fait le choix assumé de pratiques sexistes et discriminatoires d’un autre temps, indignes d’une entreprise publique comme la SNCF qui a un devoir d’exemplarité" tempête la CGT Cheminot. Le syndicat rapporte également qu’"à certains endroits, des directions régionales proposent aux conductrices de train un kit (go girl !) pour leur permettre d’uriner debout !!"

L’entreprise s’est justifiée auprès de l’AFP : "Ce guide n'est pas un règlement. Il donne des conseils comme le font toutes les entreprises de service en relation avec des clients". 

Pas convainquant pour la Fédération CGT des cheminots, qui "va interpeller le ministère du droit des femmes pour demander le retrait du label AFNOR que vient d’obtenir l’entreprise sur l’égalité professionnelle."

Ajoutons que, "près-de-ses-sous", la direction ne prévoit pas de fournir le kit maquillage, ni de créer une prime spécifique: c'est au personnel féminin de se mayer son maquillage quasiment obligatoire !

Retour à l'accueil