SMIC: avec 21 euros de plus, le compte n’y est pas toujours pas !

Communiqué de la CGT

"2, 3 millions de personnes sont concernées par l’augmentation mensuelle de 21 euros au 1er décembre. Cela porte le SMIC à 1394 euros, soit 1095 euros net. Ce n’est pas un revenu qui permet de vivre dignement, mais tout juste de survivre.

Le gouvernement se contente de cette revalorisation mécanique. Depuis 5 ans aucun coup de pouce n’a été décidé. Du SMIC au seuil de pauvreté fixé à 954 euros par mois, l’écart ne cesse de se réduire !

La CGT revendique une véritable négociation, qui s’appuie sur la réalité des besoins et du coût de la vie dans la société actuelle.

Elle propose de porter le salaire minimum dans le pays à 1700 euros brut, base minimum dans le cadre d’une première embauche pour le ou la salariée sans qualification, sans diplôme, et durant une année maximum.

C’est à partir de ce repère que la CGT entend construire, entreprise par entreprise, secteur par secteur, des grilles de qualifications et de salaires dignes de ce nom.

La CGT place l’augmentation des salaires, la première de ses 10 exigences pour sortir du marasme économique

Plus particulièrement il est impératif de : 

  • => Porter le SMIC à 1700 euros brut pour 35 heures par semaine ;
  • => Revaloriser les pensions de retraites ;=> Mettre fin aux inégalités Femmes/Hommes ;
  • => Revaloriser les minima sociaux ;
  • => Revaloriser les grilles de salaires ;
  • => Reconnaître et payer les qualifications ;
  • => Créer un indice de mesure du pouvoir d’achat.

Ces exigences seront, entre autres, au cœur des initiatives de la journée d’action unitaire du 13 décembre. La CGT appelle les salariés à s’en emparer, ce n’est que justice sociale et impératif économique.

Montreuil, le 1er décembre 2011"

 

Tous dans l'action le 13 décembre 2011 !

Tous dans les manifestations:

à Dieppe: rendez-vous à 10h30, place Louis vitet

Retour à l'accueil