Soutenez la presse d'information régionale, ses emplois...

Votre quotidien régional qu'il soit Paris-Normandie, le Havre Libre, Havre Presse ou le Progrès de Fécamp est en danger. De même votre hebdomadaire Liberté Dimanche.

Le groupe Hersant Média, dont l'actionnaire, président du conseil de surveillance, exilé fiscal en Suisse, se désengage pour partie de la presse quotidienne régionale en France.

Alors qu'il s'affiche toujours comme acquéreur potentiel de journaux en Suisse, il organise la faillite du pôle des quotidiens hauts-normands : Paris-Normandie - Havre Libre - Havre Presse - Progrès de Fécamp - Liberté Dimanche - Havre Dimanche.

En pleine crise financière, alors qu'on nous martèle l'idée qu'il n'y aurait plus d'argent, Hersant,  préoccupé par ses euros et ses journaux suisses, mais aussi par l'accord qu'il vient de signer avec le belge Rossel, dont le personnel est exclu, vient d'obtenir un abandon de créances de 50 M€ avec l'aide de l'Etat. 

Un plan social d'envergure est annoncé pour l'ensemble des titres normands.

Vous avez le droit d'avoir un quotidien d'information locale, généraliste et politique.

Pour le Syndicat CGT des Industries du Livre du Papier et de la Communication de Rouen, du Havre et de leur région, la presse est l'affaire de tous. Ceux qui la font, ceux qui la lisent et ceux qui y apparaissent !

 La presse est un bien collectif, ensemble menons la bataille de l'emploi et du droit à l'information locale.

signez la pétition en ligne

 

CGTc.jpg    Soutenez la presse normande | La presse en danger

Toutes les infos luttes dans la presse sont sur

www.scoop.it

Retour à l'accueil