Telecom: La Chapelle-sur-Dun (76) entre dans le 21e siècle !

2013-08-27-Chapelle-sur-Dun-DSLAM-01.jpg

« Internet ce n’est pas juste un instrument de divertissement ». « Personnellement je suis en congés mais dans le cadre de mon travail, j’en ai besoin au quotidien ». Et bien c'est pour bientôt à la Chapelle-sur-Dun !

On n'imagine pas, lorsqu'on bénéficie le confort que constitue le fait de pouvoir surfer sur Internet, le problème de ne pas en bénéficier. Mais en ce début de 2e décennie du 21e siècle, ils sont nombreux ceux qui n'y ont pas droit, et qui pestent lorsqu'ils entendent les pubs à la télé, ou les journalistes dans une émission, ou le proviseur de leur gamin, ou... leur disant de se connecter sur internet. Mais ils n'ont pas Internet ! Ce sont des exclus !

A La Chapelle-sur-Dun c'est pour bientôt...quasiment pour demain !

Le DSLAM a été installé dans on armoire, la fibre optique est raccordée, les derniers travaux et les tous derniers réglages sont en cours... Et les habitants vont passer du modem 56k/bits (celui qui buibuise) à du 20 méga-bits !!!! Enorme ! Très attendu si l'on compte le nombre d'habitants qui se sont arrêté pour demandé aux travailleurs: "c'est pour quand" !

Merci qui ?

Merci d'abord aux ouvriers et aux techniciens qui ont travaillé, tant chez Alcatel-Lucent que chez Orange et chez ses soutraitants. C'est du beau boulot !

Mais merci aussi aux impôts locaux !!! Car ce ne sont pas les opérateurs de télécoms qui ont payé l'installation (Non eux ils faut qu'il rémunèrent d'abord les actionnaires !) ! Merci à la commune, à la communauté de commune, au Conseil général et à la région qui vont payer, c'est à dire les impôts locaux !

Alors trop d'impôts ? Oui trop d'impôts ! Mais c'est la faute de ceux qui, il y a 15 ans, ont voté la privatisation de France Telecom, ou qui l'ont mis oeuvre ! En conséquence, et depuis, le déploiement d'internet traine et les factures familiales s'allourdissent (comme aujourd'hui s'allourdissent les factures de Gaz et d'Electricité) ! N'oublions pas ceux qui ont fait ces choix !

N'oublions pas non plus que dans les grandes villes ce seront les opérateurs de télécoms qui paieront (qui paient) le déploiement de la fibre, et pas les contribuables ! Mais dans les grandes villes il est vrai que l'installation d'un réseau très haut débit c'est très rentable, à l'opposé de la campagne où le retour sur investissement est beaucoup plus lent !

Mais pour une commune qui entre enfin dans la modernité, il y en a encore beaucoup qui attendent à la porte.

Nous avons une pensée émue pour Brunville, Hautot-sur-mer, Biville-sur-mer, et bien d'autres. Nous pensons aussi à tous ces internautes des quartiers périphériques des villes, qui, loin du central, galèrent avec des petits débits. Nous pensons aussi à tous ceux qui n'ont pas la télé sur ADSL... Dans le système économique actuel il va leur falloir mettre la main au porte monnaie, et accepter un allourdissement de leurs impôts locaux pour se hisser enfin dans la modernité du 21e siècle.

Ou alors il va leur falloir pousser plus fort, pour qu'un gouvernement décide, comme le propose la CGT, la réappropriation publique des télécoms !   

Retour à l'accueil