Tous ensemble, chez Véolia, avec tous les salariés pour défendre la retraite à 60 ans.

 

Le mouvement de grève contre le projet de loi Sarko-Fillon concerne directement les agents de Véolia ; Pourquoi ?

Avec Sarko-Fillon c’est 2 à 12 ans de turbin de plus que les anciens !

Les anciens agents des services des eaux, fonctionnaires, bénéficiaient encore, il y a peu, du droit de partir à la retraite à 55 ans, voire même à 50 ans pour les égoutiers.

Nous écrivons « bénéficiaient », car depuis quelques années (avec la montée en charge de la réforme Fillon de 2003), à cause de l’introduction des décotes il faut déjà attendre 57 ans et demi pour bénéficier d’une retraite complète pour ces salariés. (Décote = double réduction du niveau de la retraite, par manque d’années de cotisation ; celui qui n’a pas cotisé 164 trimestres en 2012, en plus de ne pas avoir une retraite complète, se voit appliquer une baisse de sa retraite - une fois celle-ci calculée -  de 1,25% par trimestre manquant en 2012 ! C’est une double peine !!!! ).

Avec la privatisation des Services des Eaux, les nouveaux embauchés, faisant pourtant le même travail, ne bénéficient plus de ces départs anticipés ; l’âge de départ à la retraite est devenu 60 ans pour tous, soit un travail obligatoire de plus 5 ans, ou même de plus 10 ans, pour les travaux pénibles.

Si on laisse faire, la réforme Sarko-Fillon va produire plusieurs effets ravageurs :

  • => Recul de l’âge de départ de 60 ans à 62 ans pour tous les salariés.
  •  => Recul de l’âge où les décotes tombent à zéro de 65 à 67 ans.

C’est, en additionnant la privatisation de l’eau et la loi Sarko-Fillon, l’introduction d’une nouvelle période de travail obligatoire de 2 à 7 ans pour tous les salariés de Véolia.

  • => En particulier pour les métiers les plus durs et les plus pénibles, qui usent prématurément les organismes (Problèmes de dos, arthrose, cancers, problèmes musculaires, problèmes de cœur, etc.), et qui sont souvent sous-traités.

C’est scandaleux !

  • => Combien de salariés meurent avant d’atteindre l’âge de leur retraite ?
  • => Combien d’ouvriers sont cassés, estropiés ou abimés avant 55 ans, ou avant 60 ans ?
  • => Et la pénibilité de ceux qui subissent le stress, dans les plateformes d’appel ou dans les bureaux, avec l’augmentation de la productivité et des cadences ?
  • => Ou est cet allongement de l’espérance de vie pour les métiers de l’eau et de l’environnement ?
  • =>Où est le progrès dans le recul des âges de départ à la retraite ?

Avec la CGT, réclamez, exigez,

  • => Le maintien du départ à 60 ans à taux plein pour tous les salariés.
  • => Le retour au droit à une retraite à 55 ans, à taux plein, pour les métiers pénibles.
Retour à l'accueil