Tout le monde s'en fout: le CD915, ancienne RN 15 est devenue "la route de tous les dangers" !

2014-09-04-Accoident-grave-CD915.JPG

La CGT est une organisation syndicale interprofessionnelle, c'est à dire qu'elle ne reste pas scotchée à l'intérieur de l'entreprise: elle s'intéresse à tout ce qui fait la vie des salariés.

Or le trajet domicile-travail, c'est important ! Les salariés étant aussi des parents, le trajet domicile-école concerne aussi les salariés-parents ! Arriver en bonne santé au travail ou à l'école cela fait partie des missions que se donne la CGT, qui est attentive à la défense de tous les intérêts des salariés.

Or s'il est un secteur qui laisse vraiment à désirer, c'est bien celui de l'entretien des routes et de leur modernisation !

Car derrière les grands discours sur le "développement durable", "l'éco-taxe", la "revalorisation du rail", la promotion des "trajets doux", etc. il y a une politique scandaleuse, et récurente, d'abandon du réseau routier, secteur qui est pourtant essentiel au quotidien de tout le monde.

Et s'il est une route qui est particulièrement accidenogène, c'est bien le CD 915, autrefois connue sous le nom de RN 15: les accidents s'y mlultiplient avec une régularité qui n'a d'égal que le désintérêt et le mépris que les "politiques" lui portent ! Et cela continue encore et encore !

Le CD 915 est terriblement accidentogène (et tout le monde s'en fout !)

Le jeudi dernier, le 4 septembre 2014, un nouvel accident de la circulation a fait trois blessés, dont un grave, sur la route de Neufchâtel-en-Bray à Forges-les-Eaux (D 1314) entre Beaubec-la-Rosière et Saint-Saire. Ce n'est pas tout à fait le CD915, mais c'est sur l'ancien trajet de la Nationale avant qu'elle ne passe par les Hayons.

Une Twingo avec à son bord trois personnes circulait dans le sens Neufchâtel en direction de Forges. En tournant dans un chemin menant aux Sablons, la voiture est entrée en collision avec une moto qui venait de Forges-les-Eaux. Le motard n’a pu éviter le choc. Il a percuté de plein fouet la voiture. Il est sérieusement blessé.

Derrière, suivait un autre deux roues. Pour éviter l’impact, le pilote s’est couché et a laissé glisser son engin.

Ce nouvel accident met en évidence l’urgence à moderniser le réseau routier de nos campagnes, et notamment l’ancienne nationale Dieppe-Paris (CD 915), aujourd’hui à l’abandon.

Il est vrai que le service public des routes (ancienne DDE) a été délocalisé dans les départements, ce qui fait que le gouvernement n'en a cure !

Le pouvoir fait peser de plus en plus de charges sur les départements, et l’ancienne RN 15 (créée sous napoléon et appelée route impériale N°16) a été déclassée par la réforme de 1973, et ne fait toujours pas l'objet d'un aménagement sérieux.

Le CD 915 il faut faire quelque chose !

  • > Le 1er août 2014, récemment donc, un accident impliquant un poids-lourd a eu lieu entre Le Val Gosset et Torcy-le-Petit .
  • > Le 27 mai 2014, vers 18 h, à la hauteur de Saint-Aubin-sur-Scie, une Peugeot 508 break qui arrivait de Dieppe, ralentissait pour tourner à gauche, rue des Aubépines, en direction de Rouxmesnil-Bouteilles. Elle a été percutée à l’arrière droit par un Renault Scénic qui la suivait. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital de Dieppe. Un enfant de 6 ans qui se trouvait dans la Peugeot et qui avait mal au cou et le conducteur du Scénic, âgé de 74 ans.
  • > Le 22 mai 2014, vers 8h40, un accident a provoqué la mort de deux personnes sur la déviation de Forges-les-eaux, juste après un virage. Les deux véhicules étaient immatriculés en Roumanie. Un fourgon s'est déporté une première fois pour éviter une voiture qui roulait en sens inverse. Puis, quelques secondes plus tard, elle s'est déportée de nouveau sur la voie de gauche, sans pouvoir éviter le poids-lourd qui arrivait en face.  Le choc a été violent, au point que le tracteur du camion s’est embrasé, et son conducteur est décédé dans les flammes. Le 38 tonnes transportait des livres pour enfant dans une remorque immatriculée en Belgique. Le chauffeur de la camionnette a lui été projeté à plusieurs dizaines de mètres de l’accident, et a été retrouvé mort.
  • > Le 31 mars 2014, vers 7 h 15, un violent face-à-face à Esclavelles a coûté la vie à une femme âgée de 65 ans originaire de l’Eure.
  • > Le 5 mars 2014, vers 19h00, un Citroën C4 Picasso qui roulait en direction de Saumont-la-Poterie avec à son bord deux adultes et, à l’arrière, deux enfants. Il est entré en collision avec une Laguna venant de la route de Bellozane. Les 4 passagers ont été choqués. Un des deux enfants a été conduit à l’hôpital de Gisors pour y subir des examens de contrôles.
  • > Le 12 juin 2013, 18 h 15, un accident s’est produit dans le sens Forges-Neufchâtel, à hauteur des communes de Fontaine-en-Bray et Bradiancourt. Un véhicule a entrepris de doubler un véhicule agricole sans voir qu’une autre voiture arrivait en face. Il n’a pas pu l’éviter, le choc a été très violent. Les deux véhicules, une citroën C5 et une Peugeot 307 ont été particulièrement endommagés. Un des passagers de la Peugeot a même dû être désincarcéré par les pompiers de Neufchâtel.
  • > Le 4 mars 2013, vers 16h30, un grave accident a lieu presque au même endroit. Trois véhicules se sont percutés à quelques pas de l’aérodrome. Une Dacia Duster est venu frotter la Renault Mégane qui arrivait en face avant de percuter de plein fouet une Twingo. Un violent accident qui a fait six blessés dont trois graves.
  • > etc. Le CD915, c'est plusieurs accidents tous les ans depuis des années !!! Mais comme il fallait "casser Dieppe", les "décideurs" ont choisi de laisser à l'abandon cette voie très passante ! Rappelons qu'ils ont parallèlement fermé la ligne de train Dieppe-Paris par Neufchatel-Serqueux-Gisors-Pontoise; Ce faisant ils ont littéralement abandonné les habitants du pay de Bray, et quasiment puni "de mort" les usagers du CD 915 (Car la vie s'y joue au "Loto", et il y a des perdants) !

Pour l'emploi (et la sécurité publique): et si — au lieu de "causer" — l'on relancait le secteur de la construction des routes ? Cela donnerait du boulot à des dizaines de milliers de gens dans le BTP !

Si vous en avez marre des bla-bla, et que vous voulez des résultats, syndiquez-vous à la CGT !

Retour à l'accueil