Travail du dimanche: Stop ou encore ?

Lu sur le site de la CGT

Les fédérations CGT, CFTC, SUD, Unsa du Commerce et le Syndicat des Commerces et Services viennent de réagir à l’annonce par le candidat-Président de sa volonté en cas de réélection, « de poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d’ouverture dominicale ». 

Communiqué

"Cette mesure, dans la droite ligne de la loi Mallié de 2009 qui vient de faire l’objet d’un rapport parlementaire des plus nuancés, serait supposée être favorable, à la fois, à la croissance, à l’emploi, au pouvoir d’achat des salariés et à l’attrait touristique de notre pays : excusez du peu et ce alors que les rapports du CESE et du CREDOC ont démontré le contraire !

Cette promesse de campagne faite aux employeurs du commerce démontre, à l’inverse, que ces derniers ne sont pas insensibles aux multiples actions de défense du repos dominical, menées avec succès ces dernières années par nos organisations respectives.

La énième réhabilitation de « la valeur travail » par le Président-candidat devrait plutôt conduire ce dernier à augmenter véritablement le SMIC, ce qu’il s’est toujours refusé à faire depuis qu’il a été élu, et à juguler le temps partiel imposé, majoritaire dans nos profe sions.

Les organisations syndicales du commerce signataires réaffirment leur opposition au travail dominical et leur attachement à ce que les salariés puissent librement mener leur vie familiale, associative, culturelle, sportive etc. y compris le dimanche !"

mardi 21 février 2012, par F. Dayan

Retour à l'accueil