Retraités: la CGT dénonce sur France info les 30 mois sans revalorisation, et les deux millions de nouveaux imposés !

François Thiery-Férier, secrétaire général des retraités CGT, dénonce l'annonce de Manuel Valls du versement d'une prime de 40 euros aux retraités modestes. Pour lui, il fallait revaloriser l'ensemble des retraites.

Dans la foulée de son discours de politique générale, Manuel Valls a été invité sur le plateau du journal télévisé de TF1 mardi soir. Il en a profité pour confirmer l'annonce de son discours de politique générale : le versement d'une prime de 40 euros aux retraités les plus modestes, ceux dont les pensions mensuelles n'excèdent pas les 1200 euros.

Ce mercredi matin, sur France Info (écouter l'interview ci-dessous), le représentant de la CGT a parlé "d'enfumage".

Pour François Thiery-Férier, secrétaire général de la CGT-Retraités, "ça ne correspond pas aux attentes. C'est 26 centimes d'euros par jour sur un mois !"

"les 40 euros, c'est une prime exceptionnelle, touchée une seule fois, qui ne recontrera pas en ligne de compte pour la revalorisation prévue en 2015"

"Et puis il y a ces millions de retraités qui ne voient pas leur pouvoir d'achat augmenter, et revalorisé"

"Et puis c'est la première fois qu'un gouvernement dit de gauche introduit une prime pour les retraites. Si on commence avec des primes, déjà, lorsqu'on est salarié actif, on met des primes qui ne comptent pas pour la retraite, mais voilà qu'on nous met une prime à la retraite !?! C'est quand même fort de café !"

"Cela va faire 30 mois sans revalorisation de retraite : 30 mois!"

"On nous propose 8 euros pour le minimum vieillesse !" financés par un prélèvement sur la CASA, "c'est à dire sur la contribution que payent les retraités imposables de 0,3%", prévue initialement pour pour financer la dépendance des personnes âgée, pour l'aide à l'autonomie !

"Le gouvernement crée une discrimination: il y a les retraités de moins de 1200€ et les retraités de plus de 1200€ ! D'où sort ce seuil de 1200€ ? Il ne correspond à rien !" a-t-il ajouté.

"Allez dans les centres des impôts cette année et vous verrez le nombre de retraités ! (...) quand vous supprimez la demi part et l'avant pour 3 enfants et plus, ces deux millions de retraités nouveaux imposables cette année. Il y a des gens qui ne payaient plus d'impôts depuis vingt cinq ans, depuis leur départ en retraite, qui repayent des impôts ! cela fait beaucoup pour les retraités !"

Pour la CGT, la solution est autre : "Il fallait revaloriser l'ensemble des retraites".

Le 30 septembre 2014, retraités, soyez dans la rue !

A Dieppe, le rendez-vous est place Louis Vitet à 10h30.

Retour à l'accueil